Nouveaux ateliers

Les torpeurs de l’été nous feraient presque oublier que dans quelques semaines, nos journées auront repris leur architecture habituelle, avec petit-déjeuner au sous-sol pour la solidité des fondations, déjeuner au 3e étage et dîner au dernier. Si l’on respecte cet empilement chronologique, un atelier musical en soirée se situe au grenier, juste sous les étoiles. Voilà qui fonctionne à merveille, car les scintillements seront nombreux cette saison.

Notre étoile polaire, c’est le festival MUZ, qui se tiendra les 21-22-23 mai 2021. Le programme, qui se finalise ces jours-ci, se révèle tout aussi opulent qu’en 2019. Encore un peu de suspense avant de vous en dévoiler le contenu.

D’ici là, quelques nouvelles constellations seront apparues :

  • L’Orient en musique : un nouvel atelier de musique orientale, avec Khadija El Afrit, musicologue et artiste tunisienne. Douze séances de pratique rassemblant instrumentistes et chanteurs, le samedi matin.
  • Pièce détachée : élaboration d’une fiction radiophonique, pour tous ceux qui aiment jouer de leur voix… sans chanter ! Atelier hebdomadaire.
  • À quatre mains, c’est trop bien ! : c’est du piano, bien sûr. Le cours individuel à deux, vous en rêviez, Vérène Rimlinger l’a créé !
  • La musique des langues : pour tous ceux qui prononcent l’anglais ou le danois comme des vaches espagnoles, pour tous les choristes qui écrivent sur leur partition : aille dou pour I do, pour les journalistes radio, les professeurs et bien sûr, les chanteurs ou les chefs de chœur… un plongeon dans le monde de la phonétique ! De janvier à juillet, une séance par mois le samedi matin.

Même si c’est la saison des étoiles filantes, ne laissez pas celles-là vous échapper ! Inscrivez-vous !